L'univers t'attends - Chapitre 9

Auteur : Raknork

Date:
Comments: 0 commentaire
Views: 13 vues

**
"Pas possssssiibbbbbbbbbbbbbblllllleeeeeeeeee. Noaaaaaaaaaaaannnnnnnn, Laaaannnnnnnnnaaaaaaaaaaaa :'(

Ahhh, je suis pas bien … Je me sens pas bien. Arggggg, mon cœur." Sur ces mots, Nikos s’effondra.

"Nikos ! Nikos ! Arrête tes bêtises et relève-toi ! NIKOOSSSSSSSSSSSSSSSS !!!!!!!!" Caro, la cadreuse tomba à terre. "RRRahhhh, maudits pirates. Rendez nous Lana et mon Nikos. C'est trop injuste !" Caro fondit en larmes "Tout ça, c'est la faute de cette bande d'incapables de rangers. Ils vont voir !!!"
**


Pendant ce temps, au dessus de Daxx :


L'ordinateur avait calculé, avec les contraintes que lui avait données Grim, que la planète correspondante répondait au nom de Veldin.

Grim s'installa bien confortablement dans son fauteuil. Il avait même prévu de la lecture pour la durée de son voyage. Une histoire basée sur un jeu vidéo loufoque et coloré. Il y jouait d'ailleurs beaucoup sur sa VG-7000, tellement il aimait ce jeu. Sur la couverture, qu'il survola, était écrit sobrement :

L'univers t'attend


Maintenant qu'il avait tous les éléments en mains, pour passer un bon voyage, il mit le pilote automatique en route, comme tout bon garthien qu'il était. Et c'était parti, mon kiki …

Par souci de concision, nous n'allons pas détailler tout le voyage. Déjà, parce que c'est proprement inutile et peu passionnant, ensuite pour garder un suspens évident, concernant l'histoire que Grim est en train de lire.

Merci pour votre compréhension et bonne lecture emoji


…Après un long voyage, alors que Grim lisait les circonstances étranges et complètement barrées, qui fit que Ratchet rencontra Clank, son vaisseau sortit d'hyper-saut. Manque de pot pour ce vieux Grim, pile poil quand le vaisseau pirate actionna ses moteurs, pour quitter l’atmosphère de Tyranosis. Son vaisseau, se trouvant derrière, se prit toutes les flammes dans la gueule. Resultat : crash de Band.E.coot, le vaisseau de Grim.

**


Qwark était hébété. Comme sonné. Il avait cru voir son ancien ami de toujours, Gluhon. "Non, ce n'est pas possible ! se dit-il. Gluhon est mort, en voulant me sauver. Alors, pourquoi il aurait été là et dans le camp de pirates, qui plus est ? Non, j'ai dû mal voir. RRRRRRaaaaaaaaaahhhhhhhhh." Qwark secoua la tête, comme pour remettre ses idées aux claires. Décidément, ça faisait mal de réfléchir.

Il se souvint qu'à l'époque, cet ami lui avait sauvé la vie, en lui évitant d'être soufflé par une explosion de bombe, en plein centre-ville d'Aleero City. Après le traumatisme de la mort de son ami, Qwark avait enquêté. Il avait découvert un réseau de terroristes, visant à affaiblir les effectifs des rangers galactiques. En outre, il s'avérait que ces terroristes travaillaient pour un groupuscule mystérieux. A l'heure actuelle, il ignorait tout de ce groupe d'individus. Il n'avait pas d'aveux ! Pas d'indices ! Pas la moindre piste !… Eh bien, plus maintenant on dirait !

**


Grim se réveilla, sous un amas de décombres ; il se dégagea en usant de toutes ses forces ; se hissa sur les décombres du crash ; se releva ; tituba ; perdit l'équilibre ; faillit se rétamer ; il se rattrapa sur les mains ; cria "Ratccchhhhhhhhhhhheeeetttttttt" en regardant à 360°, autour de lui ; il entendit pleurer ; se précipita inquiet ; souleva une partie du vaisseau et la balança sur le côté ; dégagea quelques cailloux et gravats ; déblaya quelques morceaux de métal cassés ; il tomba enfin sur le "landau" du lombax.
Par chance, il n'avait rien. Une faible lueur bleue semblait avoir amorti sa chute. Elle se dissipa, à l'arrivée du garthien, ce qui l'intrigua. Il avait senti que la capsule de survie était spéciale, mais il ne savait pas quoi. Un peu sonné par le choc du crash, il tomba dans les boulons, à côté du berceau.

**


Enfin, en attendant, il y avait plus urgent à régler pour le capitaine en collant vert et moulant, qui se retourna dans la direction de Brax.

"BRAXXXXXXXXXXXXX ! Qu'est-ce que t'as foutu ????? On devait la protéger. Pourquoi avoir quitté ta position et par là même désobéi aux ordres ? le sermonna Qwark.

- Mais je …

- Il n'y a pas de mais, déclara Qwark. Un ordre est un ordre, Brax."

**
Capitaine Qwark ! Capitaine Qwark ! Pouvez-vous nous donner la raison de votre échec ? Les bouseux* derrière leurs écrans ont droit de savoir ! Comment avez-vous pu faillir à votre mission ?
**


"Pfiouuuuuuu, tu vois dans quel merdier tu nous as mis Brax, soupira Qwark, en lui faisant une petite moue.

- Mais Elaris…"

**


En ouvrant les yeux et en se relevant, Grim vit qu'il n'était pas seul. Au loin, il aperçut des attroupements de gens, près d'une grosse structure. Heureusement, les gens étaient si paniqués, tellement occupés à courir à droite et à gauche, que son crash semblait être passé inaperçu. Tant mieux, car il n'aime pas trop la foule, ni les gens. Le garthien était un peu démophobe.

Par peur d'être repéré d'un moment à l'autre, Grim prit le landau sous le bras et se dirigea vers la foule, tout en voulant la contourner, afin de tenter de trouver un passage au calme. Il pourrait alors réfléchir tranquillement à un moyen de quitter cette escale forcée. Il se rapprocha du bâtiment et se cacha derrière un mur, à l'opposé de la foule. Là, il serait tranquille.

**


"Putain de Merde. Tu fais chier, quoi ! jura Qwark. Je me demande vraiment ce qu'on va faire de toi, Brax ! Vraiment !

- C'est bon ! Tout le monde n'est pas aussi Qwartastique que toi ! s'emporta Brax. Tout bouseux commet des erreurs*. Lâche-moi avec ça.

- C'est sûr, c'est pas comme si Lana était aux mains des pirates, à cause de toi !

- Tu me saoules, Qwark ! Brax envoya bouler son supérieur et alla passer sa colère sur le premier arbre derrière lui. Tu crois pas que je ne m'en veux pas déjà assez ? rajouta-t-il.

- Calmez-vous, vous deux, dit Cora qui les avait rejoints. Ça ne sert à rien de s'engueuler. Ce qui compte, c'est que fait-on maintenant ?

- Tu as raison, Cora, s'excusa Brax. Il faut suivre ces pirates, pour savoir où ils l'emmènent.

- Ok. Tous, aux croiseurs de défense, ordonna Qwark."

**


"Lana a donc des ennuis ! s'exclama Grim, dans sa tête". Depuis sa cachette, il avait tout entendu. "Si elle est dans la merde, je dois faire quelque chose." Il alla pour se redresser et attirer l'attention sur lui, quand il repensa à l'enfant. "Je ne peux pas. Si je le fais, je ne pourrai pas dissimuler le landau et Ratchet… Non, je dois avant tout penser à lui…. Oh, et puis, je m'en fiche de cette satanée aventurière. Elle ne m'a attiré que des ennuis, alors je n'ai pas spécialement envie de la revoir".

"En attendant, comment je rejoins Veldin, moi ? D'après Band.E.coot, cette planète se situe juste à côté de celle-là. Je devrais suivre ce groupe de rangers et j'improviserai une fois là-bas"

Il suivit donc les rangers, jusqu'au hangar à vaisseaux, en rasant soigneusement les murs et en évitant les caméras de surveillance. Il ne fallait absolument pas se faire repérer. Cette poursuite discrète lui permit par là même, de pouvoir poursuivre l'écoute de la conversation.

**


"Vraiment Brax, là, tu as fait fort ! On devait protéger Lana, après ce qu'elle a dû endurer, c'était la moindre des choses.

- Mais Qwark, Elaris …

- Elle savait ce qu'elle faisait, dit Cora. Comme nous tous ici, d'ailleurs. Concentrons-nous plutôt, sur un moyen de la retrouver. Qwark, l'individu qui a enlevé Lana, tu le connaissais ?

- Oui, je crois. Mais je pensais qu'il était mort.

- Eh bien, visiblement non. Tu peux nous en dire plus ? demanda Cora.

- J'ai cru reconnaitre Gluhon. Après, je n'en suis pas sûr. Il faudrait plus de recherche.

- GLUHON ? LE LEGENDAIRE GLUHON ? T'ES SERIEUX LA ? s'étonna Brax. Mais pourquoi, il aurait fait ça ?

- Je t'ai dit que je n'en étais pas sûr, tempéra Qwark."

**


"Gluhon ? C'est un nom ça ? railla Grim, tout bas". Le groupe arriva au hangar. "Trouvons un moyen d'emprunter un vaisseau". Il entra dans le hangar, en même temps que les rangers, et en longeant le mur, se dirigea vers un des coins, où il avait repéré un ranger pas trop costaud et un peu plus mince que les autres. Tapi dans l'ombre pour ne pas se faire repérer, il sauta sur le ranger, qui était de dos et d'un coup vif, lui fit craquer la nuque et le cou. Le ranger s'effondra. Et tout ça en silence ! C'est pas beau ça ? Hein ? Si….
Il enfila vite les habits du pauvre ranger, gisant à ses pieds, puis monta dans le croiseur devant lui.

**


Le toit du hangar commença à s'ouvrir, laissant le temps pour les derniers préparatifs et cette discussion surréaliste :

"Bien. Tout le monde est prêt ? demanda Qwark. Mais c'était plus une question rhétorique qu'autre chose. "Bon, le plan est simple, on décolle et on suit les pirates.

- Et s'ils sont déjà partis, Capitaine ? questionna un agent.

- Ah … Euh … Bah, on improvisera.

- Et c'est reparti pour un plan foireux, marmonna Brax, en soupirant.

- Je t'ai entendu, Brax !"

Le toit du hangar était complètement ouvert maintenant et l'escadron, piloté par le grand Q, s'envola tel un harmonieux goéland.

Hélas, quand ils arrivèrent dans l'espace, il n'y avait plus rien. La surprise de l'étonnement de la scène permit à Grimroth de s'éclipser et de foncer vers la plus proche planète visible, qui ressemblait aux images de Veldin qu'il avait vues dans son ex-vaisseau.

**


Qwark et son escouade rentra bredouille, sans même remarquer qu'un croiseur manquait à l'appel. Ce n'est qu'en se posant, qu'ils virent un mec à terre tout nu, enfin presque. Sur ce, les enquiquineurs de journalistes arrivèrent.

**
Capitaine Qwark ! Capitaine Qwark ! Pouvez-vous nous dire où est Lana ? Comment avez-vous pu laisser filer ces pirates ? Pourquoi ne les poursuivez-vous pas ?
**


"Écoutez, nous allons mener notre enquête et je vous promets qu'on la retrouvera."

**
Capitaine, encore une question…
**


"Qwark n'a pas de déclarations supplémentaires à faire, conclut Cora, tandis qu'elle formait un cordon de sécurité avec d'autres rangers, afin de contenir les journalistes."

Dans la caméra de fin de cinématique, on vit Qwark marcher vers celle-ci, avec au loin, les journalistes se débattant avec les rangers et levant les bras, pour essayer d'attirer l'attention.

"Satanés journalistes" se dit Qwark, en son for intérieur.



* Les bouseux sont les habitants de la galaxie, au sens large. C'est comme les humains pour la terre.



Commentaires (0)