ROST : Les disparus - Chapitre 1

><((((°> Chapitre 1 : Le Crash <°))))><

Retour au sommaire

Auteur : gag_jak

Date:
Comments: 0 commentaire
Views: 250 vues

Ratchet se réveilla.
Il regarda à ses alentours.
Où était-il ?
Il ne le savait pas.
Que lui était-il donc arrivé…. C’est inexplicable….
Il essaya de remémorer le passé :
Il se souvenait qu’il était dans la navette de transport Kerwan – Marcadia, vol Océanique 815, tout était normal, et… il était tombé endormit.

-Ratchet : Je le savais : L’hôtesse a mit du somnifère dans ma boisson !! Et comme par hasard, je trouve pas mon portefeuille !!

La flore à ses alentours était tropicale, des cocotiers, des fleurs, des bambous …
Mais où pouvait-il être ?
Soudain, il entendit des cris desesperés, des gémissements.
Ratchet, se releva difficilement en sentant une terrible douleur aux côtes, il ne s’y attendait pas et il s’écroula.

-Ratchet : Et en plus cette foutu hôtesse à dût me donner des coups de bâtons pour se défouler !

Il finit par y arriver, tranchant buissons et feuilles avec son scalpel miniature de poche, et arriva dans une clairière, le bruit venait de là.
Ratchet en resta époustouflé.
Il y avait une Lombax, une femme enceinte, au centre de la clairière, elle était couchée sur le dos, gémissante, un homme vêtu d’un grand manteau et d’un grand chapeau, ne laissant voir que deux grand yeux globuleux, à ses côtés.

-Homme (a la femme) : Allez, allez, tu veux pas un Protocanon taille miniature pour ton bébé ? Pas cher pas cher
-Ratchet : Mais vous êtes fou !
-Femme : Aidez moi, je sens des contractions !! Ooooh…. !!!
-Ratchet : Je suis Ratchet, je suis chirurgien plastique, je ne peux vous aider avec… ce problème, mais je peux aussi vous augmenter le buste !!
-Femme : C’est combien… l’opération ?
-Ratchet : 100.000 boulons !!
-Homme : Tu ne vois pas que tu l’énerves ! Allez ma p’tite dame, tu ne voudrais pas de l’herbe ou d’autres sortes de drogues ? Ça calme la douleur tu sais !
-Femme : Je crois que… je crois que je me sens mieux…

Ratchet se pencha pour aider à relever la femme enceinte.
Celle ci lui pris les mains.

-Ratchet : Je suis Ratchet
-Femme : Je suis Sasha
-Homme : Je suis Slim !!
-Ratchet : Je vous ai déjà dit que je suis Ratchet ?

Et la, tout a coup, Ratchet put l’entendre.
Il entendait des cris
Beaucoup de cris…

-Ratchet : Attendez je crois que j’ai un moustique dans l’oreille…

Ratchet se frotta l’oreille, et un moustique d’un taille un peu trop grosse pour être normale en sortit.

-Ratchet : Vite mon scalpel de poche !!

Ratchet s’exécuta, il prit son scalpel et se mit à courir derrière la bête.
Laissant Sasha et Slim derrière, il courut a travers la végétation, et finit par perdre le moustique, mais arriver a un nouvel endroit.

-Ratchet : Je peux pas le croire, c’est…. C’est…. MIAMI BEACH !!!!
-Slim (arrivant) : Mais non imbécile… c’est Hollywood !!
-Sasha (arrivant) : Où est ce qu’on est…

Certain était paniqués, d’autre déboussolé, un enflammait un cigare puro, un était super content de marcher, une se plaignait d’avoir paumé sa crème solaire, mais certain avait un comportement normal.
Tous étaient la, sur une plage jaune, avec le fuselage de l’Océanique 815 fumant, ils étaient tous, en majorité désespérés.
Une turbine de la navette, plantée dans le sable, était encore en fonctionnement.
Un homme vint voir Ratchet, à la mine plus préoccupée que paniquée.

-Homme : Bonjour, vous n’auriez pas vu mon fils… il s’appelle Billy, j’ai peur pour lui, il est très malchanceux…

A ce même moment, arriva un gosse portant une casquette en flammes, criant aussi fort qu’un canard se faisant désintégrer par une cuillère atomique (pour ceux qui n’ont jamais vécu l’expérience : c’est horrible)

-Gosse : Je brûuuuule !! Aidez moi !! Help !! Au secours !! Au feu les pompiers !!
-Slim (bas) : La maison qui brûle, au feu les pompiers, la maison a brûler…
-Homme : Billy !!
-Billy : Papa !!
-Ratchet : Oh mon dieu il est en train de flamber !
-Sasha : Slim !!! Faites quelque chose !
-Slim : Euh … ben, qui veut de la pizza ?
-Sasha : emoji
-Homme : MOI !
-Ratchet : Mais votre fils est en danger !
-Homme : Ah oui c’est vrai
-Ratchet : Attendez, je vais le sauver !!

Ratchet prit héroïquement le petit Billy dans ses bras, et avec toutes ses forces… il le jeta au loin dans la mer.

-Ratchet : Oh, je crois que j’ai abusé un peu…
-Sasha : C’est moi ou il vient de se faire bouffer par un requin ?
-Homme : Mais non, je crois que c’est un barracuda…
-Ratchet : Vous n’allez pas aller le chercher ?
-Homme : Vous êtes fou ? Je pourrais me faire du mal !!
-Ratchet : Je suis Ratchet !!
-Slim : On le sais déjà emoji
-Homme : Je suis Dallas Wanamaker !!
-Sasha : Que nous est-il arrivé ?
-Dallas : Bah, je vous est demandé si vous aviez pas vu mon fils et…
-Homme : Aidez moi !!

L’homme qui demandait de l’aide était un gros, gros gars, moitié robot, fourrure jaune, avec des airs d’intello, essayant de soulever une pièce de fuselage, un robot coincé dessous.

-Homme : Aidez moi !! Ce Ranger Galactique est coincé sous cette pièce de métal !!
-Slim : Ça dépend, vous m’achèteriez de la kakoïne pour seulement 100 boulons ?

Ratchet et Slim coururent vers l’homme pour l’aider à sauver ce pauvre serviteur de la justice, ils prirent la plaque entre les trois et la soulevèrent, puis la laissèrent d’un côté.

-Ratchet : Dallas c’est ça ? Un petit peu d’aide nous aurait été la bienvenue…
-Dallas : Mais c’est quoi votre problème, j’aurais pu m’égratigner avec le métal !!

Soudain, un Blarg naïf passa juste devant la turbine.

-Homme : Dégagez !!!!!!

Beaucoup s’enfuirent, paniqués, tandis que l’homme se faisait aspirer par la turbine, et celle ci explosait en milles morceaux.
Slim qui était partit dans les arbustes sentir un peu de drogue, était sur le chemin de retour quand un morceaux de turbine se crasha juste a côté de lui.
Slim regarda à ses côtés, en bas, en haut.

-Slim : Je crois que je vais commencer à croire en dieu…

Sur la plage, les survivants furent rassemblés par un homme à assez forte carrure, il était musclé et avait le poil orange, il souffla en l’air pour dégager sa magnifique mèche qui lui obstruait la vue.

-Homme : Alors voila tout le monde, je suis Ace Hardlight ! Et, entre parenthèse, j’ai sortit une magnifique collection de jouet. Mais bon ce n’est pas le sujet …

<taille:enorme><aligner:centre>ROST</aligner></taille>
<taille:enorme><aligner:centre>LES DISPARUS</aligner></taille>

<a rel="license" href="http://creativecommons.org/licenses/by-nd/2.0/fr/"><img alt="Creative Commons License" style="border-width:0" src="http://i.creativecommons.org/l/by-nd/2.0/fr/88x31.png"/></a><br/>Ce/tte création est mis/e à disposition sous un <a rel="license" href="http://creativecommons.org/licenses/by-nd/2.0/fr/">contrat Creative Commons</a>.



Commentaires (0)