Ratchet & Clank : La Course Folle - Chapitre 15

Auteur : ratchet49

Date:
Comments: 0 commentaire
Views: 67 vues

Précédemment dans Ratchet & Clank : La Course Folle :
Dans le dernier chapitre, le professeur Layton a désigné Ratchet comme étant l'auteur d'une gigantesque machination visant à piéger Clank et contrôler l'univers.
Il se trouve que Ratchet est pourtant resté tout le temps à l'hôpital.



Layton ne sait plus ce qui se passe. A cause de lui, un innocent va peut-être aller en prison. Cependant, il n'exclu pas la théorie selon laquelle le Ratchet présent à l'hôpital était un faux.

Au centre de détention

LAYTON - Excusez-moi, je souhaite rencontrer Ratchet.
OFFICIER DE POLICE - D'accord ! Mais faites vite, il a rendez-vous avec son avocat dans 10 minutes.

Parloir

RATCHET - C'est à cause de vous que je suis ici apparemment.
LAYTON - Oui, j'en suis désolé.
RATCHET - …
LAYTON - …
RATCHET - Hum…
LAYTON - Hum. Je ne sais toujours pas si je me suis trompé mais j'ai bel et bien vu ce que j'ai vu hier : vous avez avoué et vous êtes enfui.
RATCHET - Ça, ça m'étonnerais. J'était dans mon lit à l'hôpital jusqu'à ce matin, très tôt.
LAYTON - Eh bien. Je pense qu'il va falloir que je continue mon enquête.
RATCHET - …

Quelqu'un ouvre la porte.
OFFICIER DE POLICE - Professeur, je vais devoir vous demander de partir. Ratchet a rendez-vous avec son avocat.
LAYTON - Quand a lieu son procès ?
OFFICIER DE POLICE - Demain, dès 10h.
LAYTON - D'accord. Bonne journée.


Layton sort du paloir et croise l'avocat de Ratchet.
LAYTON - Bonjour.
AVOCAT - Vous parliez avec mon client ?
LAYTON - Oui. Vous êtes son avocat ?
AVOCAT - Effectivement. Je sens que je n'aurais jamais dû prendre cette affaire. Elle semble perdue d'avance.
LAYTON - …
AVOCAT - … ! C'est vous !
LAYTON - Pardonnez-moi ?
AVOCAT - C'est vous qui avez dénoncer mon client. Vous êtes ce fameux professeur Layton ?
LAYTON - Hum. En effet.
AVOCAT - Vous n'êtes quand même pas le procureur de cette affaire ?
LAYTON - Moi ? Non. Je suis juste venu ici pour vérifier quelque chose.
AVOCAT - Bonne journée.
LAYTON - Oui, bonne journée.
LAYTON (à lui) - Tout de même, quelle drôle de coiffure…


Layton retourne à son enquête avec Luke et Emmy.

Au même moment…

CLANK - Que vais-je faire maintenant ?
QWARK - Je suis là, ne t’inquiète pas.
CLANK - Merci, capitaine.
NEFY - Et dire que Ratchet est encore plus diabolique que moi.
CORTEX - emoji
GLaDOS - Je viens de trouver une information intéressante : Ratchet est en ce moment même en prison.
CLANK, CORTEX, QWARK, NEFY et l'INTENDANTE - QU-QUOOIII ?!
CLANK - Il s'est rendu ?
GLaDOS - Je n'ai pas plus d'information sur les circonstances de son arrestation. En revanche, je sais que sont procès se déroulera demain, à partir de 10h.
CLANK - J'y serais !
QWARK - Je viens avec toi !
CORTEX - Moi aussi.
NEFY - Je vais voir comment est le véritable Ratchet.
GLaDOS - Pas si vite !
CLANK - Oh, c'est vrai.
NEFY - On s'en fou !
GLaDOS - Vu les circonstances, je vais être gentille. Allez-y. Et prenez cette caméra avec vous, que je voie ça.
INTENDANTE - J'ai pas besoin de ça moi. Cortex a une tout ce qu'il faut déjà. emoji

Le lendemain, 9h45 - Salle d'audience n°5 ~ Tribunal

*bruit de foule*
CLANK - L'audience va bientôt commencer.
QWARK - C'est la première fois que je vois un procès.
CORTEX - Moi aussi.
LAYTON - Vous allez voir, c'est très intéressant.
CLANK - Vous êtes là professeur ?
LAYTON - Oui.
LUKE - Professeur ! On va voir un spectacle ?
LAYTON - Non, Luke ! Tiens toi bien et ne fais pas de bêtises.
EMMY - Ne fais pas l'idiot, Luke.
LAYTON - Mais ! Je ne fais pas l'idiot… emoji
HUISSIER - Il est 9h55 ! L'audience commence dans 5 minutes.

Pendant ce temps, dans la salle d'attente des accusés

RATCHET - Monsieur, je compte sur vous pour me faire acquiter.
AVOCAT - Comptez sur moi.
??? - Allez Nick ! Tu peux le faire !
AVOCAT - Je ne sais toujours pas qui est le procureur.
HUISIER - La défense et l'accusé sont priés de se présenter dans la salle d'audience. L'audience commence dans 1 minute.
??? - C'est parti !!!

10h, Salle d'audience n°5 ~ Tribunal

*bruit de foule*
*coups de marteau du juge*
Cliquez ICI avec la molette de votre souris ou avec la touche Ctrl enfoncée pour vous mettre dans l’ambiance.
JUGE - Hum. La séance est ouverte. Nous sommes ici aujourd'hui pour le procès de M. Ratchet. C'est cela ?
AVOCAT - Pourquoi vous me posez la question à moi ?
JUGE - Hum.
PROCUREUR - C'est pas du travail de pro ça, Votre Honneur.
JUGE - Oui, bon. La Défense est-elle prête ?
AVOCAT - Oui, Votre Honneur.
JUGE - L'Accusation est t-elle prête ?
PROCUREUR - Oui, depuis longtemps. L'Accusation a quelque chose à régler avec la Défense. N'est-ce pas, Phoenix Wright ?
PHOENIX (l'AVOCAT) - emoji
JUGE - Je vais devoir vous mettre une amende Mlle Von Karma si vous continuez à attaquer personnellement la défense.
FRANZISKA VON KARMA (la PROCUREUR) - Taisez-vous ou j'utilise mon fouet ! emoji
JUGE - Ah non pas le fouet ! emoji
FRANZISKA - Taisez-vous alors !
PHOENIX (à lui) - Je pense qu'on est mal barré si ça commence comme ça… emoji
??? - Ça va Nick ?
PHOENIX - Oui, oui Maya. C'est juste qu'elle m’énerve avec son fouet.
JUGE - Mlle Von Karma. Voulez-vous nous faire votre exposé introductif.
FRANZISKA - Oui, bien sûr. L'accusé, Ratchet, s'est fait arrêté suite à un avertissement donné par un certain professeur Layton. Il se trouve que Ratchet a comme plan de dominer l'univers et de vendre des composants d'un de ses amis au marché noir.
JUGE - QU-QUOI ?!!
FRANZISKA - Hum… emoji Il se trouve que cet "ami" est en fait un robot.
JUGE - Ouf… emoji Mlle Von Karma, veuillez faire venir votre premier témoin.


FRANZISKA - Mon premier témoin est une infirmière de l'hôpital où Ratchet a été arrêté.
JUGE - Témoin, veuillez décliner vos noms et profession.
??? - Je m'appel Simone Balance et je suis infirmière.
JUGE - Veuillez nous faire votre déposition, je vous prie.
BALANCE - D'accord.

Déposition du témoin ~ Des bruits

Nouvelle musique : cliquez ICI avec la molette ou la touche Ctrl enfoncée.

Il était 21h quand j'ai entendu du bruit dans la chambre de l'accusé.
Je suis partie voir ce qui se passait mais la porte était fermée à clef.
Quand je suis revenue avec le passe-partout, Ratchet était là mais la fenêtre était ouverte.


Fermez l'onglet précédemment ouvert.

JUGE - …
PHOENIX - …
BALANCE - …
FRANZISKA - Quoi ?
JUGE - C'est tout ?
BALANCE - Oui.
PHOENIX - … … … emojiemoji ………….. emoji
FRANZISKA - emoji Qu'es-ce que tu as à éclater de rire comme ça ?! *coup de fouet*
PHOENIX - Aïe ! Mais c'est une blague ? Ratchet était dans son lit quand elle est entrée ! Il a eu du bruits donc il est suspect ? emoji
FRANZISKA - *coups de fouet* La fenêtre était ouverte !!!
PHOENIX - Et donc ?
FRANZISKA - Ratchet a pu s’enfuir puis revenir pendant que Mme Balance était partie chercher le passe-partout.
BALANCE - Oui, j'ai mit du temps à le trouver en plus.
JUGE - M. Wright, veuillez procéder à votre contre-interrogatoire.
PHOENIX - emoji Oui Votre Honneur.
FRANZISKA - *coups de fouet* Enlève moi ce sourire.

Contre-interrogatoire ~ Des bruits

Musique : cliquez ICI avec la molette ou la touche Ctrl enfoncée.

BALANCE - Il était 21h quand j'ai entendu du bruit dans la chambre de l'accusé.
PHOENIX - UN INSTANT ! Vous entendez du bruit et cela veut donc tout de suite dire que vous devez aller voir ?
BALANCE - Oui mais ces bruits étaient bizarres.
JUGE - Comment cela "bizarres" ?
BALANCE - Comme si il y avait un vaisseau dans sa chambre.
JUGE - QU-QUOI ?
PHOENIX - …
FRANZISKA - Il se trouve que la chambre de Ratchet se trouve au 4ème étage de l'hôpital. Il n'a pas pu s'enfuir en sautant par sa fenêtre. Il a donc fait venir son vaisseau grâce à une montre comme celle-ci.
JUGE - C'est quoi ?
FRANZISKA - Elle permet, entre autre, à "demander" au vaisseau affilié à la montre de venir au coordonnées GPS envoyées par celle-ci.
JUGE - Le vaisseau vole tout seul ?
FRANZISKA - Oui.
JUGE - D'accord. La montre est acceptée en tant que pièce à conviction.

Montre ajoutée au dossier de l'affaire.
BALANCE - Je suis partie voir ce qui se passait mais la porte était fermée à clef.
Quand je suis revenue avec le passe-partout, Ratchet était là mais la fenêtre était ouverte.

PHOENIX - UN INSTANT ! Le son était arrêté à ce moment là ?
BALANCE - Oui.
FRANZISKA - C'est normal, à ce moment là, Ratchet avait déjà ordonné à son vaisseau de rentrer.
Fermez l'onglet précédemment ouvert.

JUGE - Bon, il semble que nous n'allons pas très loin avec ce témoignage.
PHOENIX - En effet. emoji
FRANZISKA - *coups de fouet à Phoenix et au Juge*
PHOENIX et le JUGE - Eh !
JUGE - Ça fait mal ! Alors, je vais demander au deux partie, la Défense et l'Accusation de continuer leurs enquêtes. La séance est levée. *coup de marteau*

La suite dans le prochain chapitre.



Commentaires (0)