Ratchet & Clank: intergalactic conspiracy - Chapter 10

Chapitre 10: Tout ne serait qu'illusion?

Return to title page

Author: zywuxo

Date:
Comments: 0 comments
Views: 86 vues

Le bureau du grand patron de l’Agence était très grand. Sombre et parsemé de lumières tamisées, l’espace offrait une vue où l’on pouvait voir derrière une gigantesque baie vitrée des créatures aquatiques qui nageaient dans l’océan. Clank connaissant les lieux avança et s’installa face au grand patron. Ce dernier était derrière son bureau et le haut de son corps restait dans l’ombre.

« Bonjour agent Clank.
- Bonjour « Big Daddy ». Décidément tu tiens vraiment au protocole.
- Et oui que veux-tu. Même règles pour tous les agents.
- Il parait que tu voulais me voir?
- Oui. Alors d’après ton rapport, tu serais en contre mission avec le corsaire Le Black.
- C’est-ce que le président nous a confié à Ratchet et à moi! Nous devons faire équipe avec ce corsaire afin de déjouer un complot galactique.
- Et si je te dis que le Président n’en n’a pas informé l’Agence.
- Que, que… comment! Mais ce n’est pas possible!
- Écoute Clank, lui lança Big Daddy tout en donnant un coup de poing sur son bureau, nous n’avons jamais reçu d’ordre de mission de la part du Président Galactique.
- Mais c’est impossible voyons! Nous avons reçu cette mission par Sasha qui nous a donné un holo message du Président.
- Je ne veux rien savoir! L’Agence n’a rien reçu à propos de ça! Tout ordre de mission spécial de l’Agence de la part du Président passe obligatoirement par moi!
- Big Daddy; le holo message nous disait qu’il pouvait y avoir des espions dans nos locaux.
- Ne me dis pas que tu me soupçonne?
- Je n’ai jamais dit ça! Le seul truc c’est que je fais confiance à Ratchet qui fait confiance à Sasha faisant elle-même confiance au corsaire. Sur une affaire où n’importe qui peut être un ennemi il faut bien d’abord se fier à quelqu’un.
- Dans ce cas-là si ce que tu dis est vrai, comment se fait-il que nous n’avons pas été mis au courant?
- Peut-être pour éviter qu’un éventuel espion n’intercepte des communications et aille les transmette à l’ennemi.
- Agent Clank, tout ceci me laisse perplexe. Tu fais équipe avec un renégat sur lequel tu ne sais rien et à qui tu laisses une opportunité de te berner!
- Je suis tout aussi perdu que vous! Je ne sais plus à qui faire confiance.
- Déjà si nous voulons être sûrs de ne pas nous être fait berner, il va falloir que tu te renseignes plus sur ce corsaire. D’après ton rapport certains de ses membres d’équipage seraient d’anciens rangers des forces spéciales de la R.I. Le problème c’est que nos services ne peuvent avoir accès à ces informations tops secrets.
- Dans ce cas il faudrait que je m’infiltre dans les locaux.
- Trop dangereux et surtout ça nous ferait une mission anti-gouvernementale… Attends un peu. Mais oui, bien sûr!
- Une solution?
- Oui et une bonne en plus! Il se trouve que Lundi soir le Président organise un gala de charité sur Marcadia en souvenir de la victoire des forces galactiques contre le Docteur Nefarious! Une grande partie des généraux de l’armée galactique sera présente ainsi qu’une partie de la Force Qwark.
- Bien. J’en conclue que je devrais trouver un de ces généraux et lui demander des informations au sujet de la R.I.
- C’est exactement ça! Par contre il ne faudra pas que l’on te voit. Tu es censé être au tournage de la série.
- Et sous bonne garde en plus… Mais j’y pense, nous ne sommes pas Lundi aujourd’hui?
- Mais oui tu as raison! Je me crois encore sur MironavaVI où la révolution planétaire est plus lente.
- Dans ce cas il ne me reste plus qu’à me dépêcher.
- Bien file donc et ramène moi de bon renseignements ou je serais obligé de te suspendre de tes fonctions pour infraction aux ordres de missions. »

Clank sorti du bureau du Big Boss et demanda à l’agent de mission Anastasia de lui affréter son vaisseau. Une fois à bord, il reçut un appel de l'agent de missions.
« Bien agent Clank, j’ai reçu tes ordres de missions. Tu dois te débrouiller pour trouver le général Flakturn. D’après nos sources c’est un des généraux qui a été le plus en contact avec les membres de la R.I. Il doit savoir beaucoup de choses.
- Bien et où pourrais-je le trouver?
- Selon nos sources, tu as le plus de chances de le trouver dans le salon V.I.P de la soirée du côté du bar.
- Du bar! C’est un saoulard?
- Pas du tout! Disons juste qu’il apprécie les bons cocktails.
- Ça me rappelle quelqu’un.
- Ah bon qui?
- Une autre personne aimant aussi s’offrir un bon verre de temps en temps.
- Si tu le dis. Il faudra que tu le trouves pendant que le capitaine Qwark fait son discours. Cela devrait intéresser suffisamment de monde pour que tu puisses agir sans te faire repérer. N’oublie pas! Personne ne doit te voir.
- Rassures-toi. Tout se passera bien; comme toujours. »

Le soir même, à la capitale de Marcadia, tout le gratin de stars s’était rassemblé au Palais présidentiel. Le bâtiment été cerné par la sécurité et les forces militaires de l’armée. Du haut d’un toit d’un bâtiment voisin, Clank repéra des militaires originaires de la R.I. Ces rangers étaient différents des autres, ils avaient un numéro « G.D.82.A » sur leurs plaques de blindage abdominal et étaient équipés de mitrailleuse blaster au lieu du blaster standard. A l’aide de son holomonocle, Clank se fit passer pour un serveur et pu rentrer dans le Palais. A l’intérieur, le Hall était plein à craquer. D’un côté, les journalistes venant de toute la galaxie et de l’autre, les stars, anciens militaires et héros planétaires ayant agi durant la grande guerre. La sécurité veillait bien à contenir tout ce monde en ne laissant entrer qui de droit. Clank se déguisa en un garde qui s’apprêtait à sortir du Hall. Il put passer le barrage sans encombre. Clank se balada dans le grand salon afin de trouver l’homme qu’il cherchait. Le salon était énorme. Au centre, une estrade surmonté d’un oratoire devant servir pour les discours des personnalités, un peu partout, des tables et carrés V.I.P près d’une piste de danse. Clank reconnut des ambassadeurs notamment celui de la planète des singes, Skrunch. Derrière la piste, une scène avec un jazz-band où les musiciens jouaient déjà. Au fond de la salle, il y avait le bar. Un énorme comptoir s’étalant sur toute la largeur de la pièce rempli de diverses boissons venant de toute la galaxie. C’était là selon Anastasia que Clank trouverait ce fameux commandant Flakturn. Le hic c’est qu’il y avait du monde. Clank, après s’être re-déguisé en serveur, se glissa derrière le bar faisant mine de débarrasser les verres sales. Au même moment le Président galactique prit la parole. Il invita l’assemblé à écouter les exploits du capitaine Qwark.

[Merci, merci, merci beaucoup pour vos applaudissements, répondit le géant vert. Mais je ne serais pas là ce soir si je n’avais pas eu mes fidèles points d’acier afin de massacrer tous les ennemis rencontrés durant la grande guerre. Allant de simples Tyranoïdes à leur reine j’ai su terrasser toute menace grâce à ma montagne de muscles. Tout a commencé le jour où…]

Clank regarda la salle et poussa un long soupir tout en baissant la tête.
« Je vois que vous aussi vous n’êtes pas un grand fan de la Qwarkomania. »
Il se tourna vers l’individu qui venait de lui dire ça. C’était un homme assez grand portant un long manteau en cuir de couleur rouge pourpre. Ayant visiblement la trentaine, l’inconnu tourna sa tête vers Clank. Il vit un visage calme, serein et jovial. Il devait avoir un certain charisme. Le regardant de haut en bas, Clank vit sous son manteau deux pistolets dépasser. L’un noir, l’autre blanc. C’étaient de vieux modèles apparemment customisés façon Al. En remontant le regard, Clank vit la même inscription que celle des rangers, sur l’épaule gauche de l’homme.

« Il y a un problème jeune homme?
- Cela dépend. Pardonnez-moi mais ne seriez-vous pas le général Flakturn?
- C’est bien moi mais y a-t-il un problème?
- Et bien c’est à propos du Lord Corsini. J’ai cru comprendre que vous étiez bon amis. Il faudrait que nous discutions de cela ailleurs.
- Tant mieux, répondit avec une certaine méfiance le général. Comme ça, ça me permettra d’échapper au baratin de Qwark, reprit-il avec un sourire. »

Le général pris son verre et suivit le serveur vers un couloir de service derrière le bar. Les deux individus entrèrent dans un cellier près des cuisines. Clank décida alors de désactiver son holo déguisement. Au même moment, étonné par la métamorphose du serveur, le général lâcha son verre et sorti ses deux pistolets les braquant vers Clank.

« Agent Clank? Tient c’est marrant, je croyais que vous ne faisiez que dans les films.
- C’est en quelque sorte une couverture.
- C’est malin. J’ai cru que vous en vouliez à ma vie et j’ai laissé tomber mon verre par terre pour dégainer mes pistolets.
- Ah, c’est fâcheux en effet. Je vous en offrirai un autre.
- Ne vous moquez pas de moi agent Clank. Vous vouliez me parler de Christopher. Lui est-il arrivé quelque chose?
- Non rien du tout. Il m’a même accompagné aux studios Holostar ce matin.
- Oh et bien pourquoi me dérangez-vous s’il n’a rien ?
- Et bien parce que j’aimerais en apprendre un peu plus sur lui durant sa période militaire au sein des forces de la R.I.
- Ah oui rien que ça. Vous devriez savoir que tout ce qui concerne la R.I durant la grande guerre a été classé secret défense.
- Je le sais sinon je ne serais pas là à vous demander des renseignements. Je sais que vous avez été proche de lui durant la grande guerre et que vous avez gardez des liens assez proches.
- Oui et alors? On ne va pas reprocher à des officiers militaires de sympathiser avec leurs alter egos?
- Sauf si on apprend que l’un s’est reconverti dans la piraterie et que vous le saviez.
- Attendez; vous me dites que mon ami Christopher serait devenu un pirate? Ah ah ah qu’est-ce qu’il ne faut pas entendre ! En tout cas c’est plus distrayant qu’un discours du capitaine Qwark.
- Monsieur Flakturn. Je suis on ne peut plus sérieux. Je sais que le Lord Corsini est le capitaine Le Black. Je le sais car j’ai effectué avec mon ami Ratchet une mission avec lui ce week-end. Je connais son navire, le Darkshadow. Une partie de son équipage: Murray, Bent, Nina, Epsilon et Zêta. Je sais qu’au nom de la loi il n’est pas tout à fait dans les règles. Mais il agit pour ce qu’il pense être le bien. Et c’est pour ça qu’il a quitté l’armée. Il s’est passé quelque chose alors qu’il était encore dans les forces de la R.I qui l’a changé et j’aimerais savoir ce que c’est!
- Agent Clank, vous avez raison. Je connais en effet le secret de mon ami. Je vais vous aider mais pas maintenant. Même les murs de ce palais ont des oreilles. N’importe qui peut être quelqu’un d’autre: comme vous l’avez été ce soir.
- Tout ne serait qu’illusion?
- Vous avez été serveur. Je pourrais très bien ne pas être moi. Entre nous ça serait peu probable.
- Je le pense aussi.
- Mais plus sérieusement un espion pourrait roder dans les parages. On n’est jamais trop prudent. Mon vaisseau est en orbite basse au-dessus de la capitale. C’est le « Red Queen ». J’informerais quelques rangers de ma division de votre visite et je vous attendrez après la soirée.
- Bien dans ce cas je serais au rendez-vous. »

Clank et le général ressortirent du cellier et repartirent en direction du salon. Ils arrivèrent juste au moment où Qwark venait de terminer son discours. Le général Flakturn fut appelé par d’autres généraux de la R.I l’attendant dans un carré V.I.P. Clank profita des débuts du diner mondain pour quitter discrètement le bâtiment.



Comments (0)